DÉCOUVREZ L'UNIVERS De gilles crampes
ENTRE QUATRE MURS ET GRANDS ESPACES

Immergez-vous dans ses œuvres en cliquant sur les images ci-dessous. Vous pouvez voir l’ensemble des spécifications techniques (nombres d’exemplaires, formats, finitions et prix) de celles-ci en téléchargeant ce PDF.
Une de ces œuvres vous intéresse? Cliquez ici pour nous en dire plus!
Le choix des formats, des supports et des finitions proposés pour chaque œuvre sont le fruit d'une réflexion et d'un échange avec l'artiste.
Ils ont été sélectionnés avec soin afin de vous proposer une impression Fine Art qualitative et respectueuse de l'œuvre.

Les œuvres de cette galerie sont disponibles dans les formats et supports repris ci-dessous.
ÉDITION LIMITÉE: 
10 exemplaires tous formats confondus.

DESCRIPTION:
- Impression pigmentaire Epson P8000 Ultrachrome HD
- Papier: Canson® Infinity PhotoSatin Premium RC 270 g/m²
- Support de finition: Contrecollage Dibond (suspensions comprises)

PRIX ET FORMATS:
Le prix des tirages montés ou encadrés varie entre 880€ et 4400€ pour des formats allant de 40 x 60 cm à 279 x 42 cm.
Pour plus d’informations sur les formats, types de supports, types de finitions et les prix détaillés merci de télécharger le PDF disponible sur ce lien. (Autres formats ou supports disponibles sur demande, n’hésitez pas à nous contacter)
Pour acquérir une des œuvres de Gilles Crampes, cliquez ici.

Tous les prix s'entendent TTC.
Les frais de port sont offerts pour toute livraison en Belgique.
______
GILLES CRAMPES
ENTRE QUATRE MURS ET GRANDS ESPACES
La notion d’espace est pleinement exprimée dans cette série qui mêle paysages et architecture. Mais au delà des apparences et comme dans tout le travail de Gilles Crampes, c’est bien de l’homme qu’il s’agit: errant dans l’immensité des villes ou des paysages, par les traces qu’il laisse ou qui dénotent de sa présence, l’humain est perdu et en quête de repères. Témoin de sa propre condition, en errance ou dans des tentatives de prises de contrôle, l’homme est surtout face à la fugacité de son existence devenue presque dérisoire.
Ces images ont pour dénominateur commun cet enseignement: l’humilité obligée face à la grandeur de la nature et au temps qui passe. Pour preuve; la série Waterfront qui ne parle de l’humanité que par un simple point de vue: celui qu’eut Magellan il y a 500 ans; celui d’un paysage incarné par des peuplades aujourd’hui anéanties, lequel, par ses dimensions, impose ses dimensions de cadre au photographe.
Seules la lumière et la météo changeantes expriment alors les drames qui se jouèrent et rendent hommage aux hommes vrais (explorateurs comme autochtones) et à une nature souveraine.

Vous pourriez également apprécier

Back to Top