DÉCOUVREZ L'UNIVERS De gilles crampes
Paris by night

Immergez-vous dans ses œuvres en cliquant sur les images ci-dessous. Vous pouvez voir l’ensemble des spécifications techniques (nombres d’exemplaires, formats, finitions et prix) de celles-ci en téléchargeant ce PDF.
Une de ces œuvres vous intéresse? Cliquez ici pour nous en dire plus!
Le choix des formats, des supports et des finitions proposés pour chaque œuvre sont le fruit d'une réflexion et d'un échange avec l'artiste.
Ils ont été sélectionnés avec soin afin de vous proposer une impression Fine Art qualitative et respectueuse de l'œuvre.

Les œuvres de cette galerie sont disponibles dans les formats et supports repris ci-dessous.
ÉDITION LIMITÉE: 
10 exemplaires tous formats confondus.

DESCRIPTION:
- Impression pigmentaire Epson P8000 Ultrachrome HD
- Papier1: Canson® Infinity PhotoSatin Premium RC 270 g/m² · Satin
- Papier2: Hahnemühle Fine Art Baryta 325 g/m²
- Support de finition: Caisse Américaine Noire (suspension comprise)

PRIX ET FORMATS:
Le prix des tirages montés ou encadrés est de 1320€ pour un format de 50 x 75 cm
Pour plus d’informations sur les formats, types de supports, types de finitions et les prix détaillés merci de télécharger le PDF disponible sur ce lien.(Autres formats ou supports disponibles sur demande, n’hésitez pas à nous contacter
Pour acquérir une des œuvres de Gilles Crampes, cliquez ici.

Tous les prix s'entendent TTC.
Les frais de livraisons sont à charge du client.
______
GILLES CRAMPES
Paris by night
Sept années à arpenter les trottoirs et les alcôves de Pigalle, ce lieu mythique qui inventa l’effeuillage et les boîtes de jazz, ce quartier de bohème et de fréquentations illustres comme douteuses, ce phare multicolore qui attire inexorablement les papillons de nuit frémissant d’un frisson érotique. Sept années à partager la vie et les confidences de créatures noctambules et tellement humaines, à effacer les couleurs des néons pour mieux aborder une réalité sociale nimbée d’une sensualité omniprésente et cachée derrière l’exubérance des vitrines aguicheuses.
Sept années à se faire accepter dans un quartier interdit aux photographes.
Et au bout de sept années: le constat d’un monde qui s’écroule, d’un quartier qui mute, de la fin d’une époque.
L’âge de raison… une raison d’arrêter.
Gilles Crampes est certainement devenu dès lors le photographe de Pigalle et le dernier témoin de son effervescente vie.
En 2016, lors d’un passage fortuit dans un ancien cabaret mythique qui vient de ré-ouvrir, Gilles tombe sous le charme du lieu: Mme Arthur est « un bourgeon sur l’arbre mort qu’est devenu Pigalle ».  Le milieu interlope qui évolue dans le charme néo-rétro du lieu est la résurrection des nuits folles d’antan; pendant trois mois, le photographe va s’immerger pour en capter l’âme.
Back to Top