orpiment

Geneviève Nicolas

Belgique

Peintre belge, née en 1947, vit et travaille à Bruxelles.

Son parcours débute par le dessin à l’Ecole des Arts plastiques et visuels d’Uccle, atelier de Dirk Vonck, en 1983.
Après un bref passage dans l’atelier du peintre grec Aristoteles Solounias (île de Samos), qui l’initie à l’huile, elle s’inscrit chez Camille De Taeye à l’Académie Constantin Meunier d’Etterbeek. Elle y travaille le nu.
C’est là également qu’elle poursuivra le dessin sous la direction de Thierry Goffart.

En 2000, elle rejoint l’atelier de Toma Roata à l’Ecole des Arts d’Ixelles où elle délaisse le figuratif pour une démarche radicalement différente, abstraite, comme méditée.

Retrouvez Geneviève Nicolas sur son site internet / Facebook

PEINTURES

Peindre
C’est exprimer mon rapport intime à la nuit
Ce quelque chose qui veut parler, quelque chose de moi que j’ignore
Mais qui veut se dire, s’extraire, se donner à voir
Oser regarder, oser entrer dans le mystère de l’Ombre
S’en approcher, le scruter, l’apprivoiser peut-être
Plongée, failles, trous noirs
Alors émergent par strates, sédiments de mémoires, lambeaux de rêve, opium
Et quelquefois aussi, oui quelquefois, surgissent des fragments de lumière

Peindre
C’est partir
De l’espace clos, capsulaire, sortir de soi
Hors limites de la figuration, hors limites du moi
En quête de plus grand que soi
Au-delà d’un langage sémantique ne subsistent que traces, restes de pigment
Trou noir de la mémoire, reflets, lambeaux de souvenirs
Des flaques de lumière ne révèlent qu’accidents, moments hasardeux
La tête se vide délaissant réflexions, cogitations
Pour une autre errance, plus intuitive, plus ouverte, cosmique
Mouvement sur soi, hors de soi
Quête de l’autreté, de l’étranger
Quête de l’âme immense qui est mienne, et aussi celle du monde
Quête lancinante du Sacré

Peindre
C’est encore revenir à cet espace sauvage, sombre, déraisonnable
Surface poreuse qui absorbe les violences
Engloutit les désespérances d’un monde qui va mal
Energie brute des rues d’où je tente de faire sourdre d’improbables lumières
Espoir d’une création nouvelle, d’un ordre différent

PALMARES

Expositions:
• Galerie Sabine van Paemel, Diksmuide, Belgique, 2018
• Les Ecuries, Waterloo, Belgique, 2018
• 20th Beijing Art Expo 2017, Pékin, Chine, 2017
• Spectrum Miami, Miami, USA, 2016
• Ottovolarte, Florence, Italie, 2016
• Galerie Alain Beciani, Charleroi, Belgique, 2016
• Marziart Internationale Galerie, Hamburg, Allemagne, 2016
• Affordable Art Fair, Bruxelles, Belgique, 2015
• Artes Galerie, Troyes, France, 2015
• Agora Gallery, New York, NY, USA, 2014
• Natur’ Elles, Lille, France, 2014
• Galerie Alain Beciani, Charleroi, Belgique, 2014
• Galerie Balastra, Balâtre, Belgique, 2013
• Affordable Art Gallery, Bruxelles, Belgique, 2012
• Galerie Alain Beciani, Charleroi, Belgique, 2012
• Contrast Gallery, Bruxelles, Belgique, 2009
• Point-B.Art, Bruxelles, Belgique, 2009
• Rencontre de l’art bruxellois, 8ème biennale, Bruxelles, Belgique, 2007
• Sélectionnée au Prix des Arts de Woluwe-Saint-Pierre, Belgique, 2007
• Exposition des artistes de Woluwe-Saint-Pierre, Belgique, 2007
• Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre, Belgique, 2006
• Rencontre de l’art bruxellois, 7ème biennale, Bruxelles, Belgique, 2005
• Manag’Art 2003 – 2ème prix du jury des artistes, Bruxelles, Belgique, 2003

ipsum adipiscing facilisis ut et, ultricies fringilla elit. Donec diam risus.