orpiment

Thomas Roppenecker

Belgique

C’est en 2013 que je commence à photographier. Sur les hauteurs des terrils, partant à la recherche d’araignées et insectes, toujours plus près, toujours plus net, c’est là que j’apprends et développe la technique photographique.

Quatre ans plus tard, changement de décor pour un nouveau projet, en quête de nouvelles sensations, je pars à la recherche de lumières artificielles, de reflets et de couleurs, de contrastes et de textures que me révèle le paysage urbain sous la pluie à la tombée de la nuit.

Je m’intéresse alors à la photographie d’Art, aux grands photographes du 20ème siècle et à la technique argentique.

En 2019, je m’inscris à l’Académie des Beaux Art de Liège en photographie numérique et au labo argentique. Après quelques tirages en noir et blanc, je me lance dans une nouvelle série «L’Heure verte». A la recherche des couleurs de l’aube, je me plonge dans le décor minimaliste, parfois intimiste, d’une ville désertique et confinée.

Retrouvez Thomas Roppenecker sur son profil Instagram

pulvinar id mattis nunc massa leo tempus consectetur Praesent accumsan ante. elementum