orpiment

Unanymous

Pendant ce temps-là…

Que devient l’homme dans notre univers de machines et de produits?

Un déjà là dans lequel il naît, vit et meurt. Un déjà là qui conforme, sans que l’on ne s’en rende compte aux comportements nécessaires, aux orientations idéologiques acquises comme une évidence. L’homme y est formé pour le confort et l’efficacité.

Comment pourrait-il contester ce qui est finalement la trame de sa vie?

Il ne connaît le monde qu’au travers d’informations partielles et partiales, n’ayant qu’une demi-compréhension des questions, un quart de connaissance des faits au sujet des phénomènes généraux dont, finalement, tout dépend.

De plus, ce système comporte ses propres agents d’adaptation… La publicité, les divertissements, la propagande politique, les relations humaines et publiques, toutes ces techniques ont une seule et même fonction: adapter l’homme à cet univers artificiel et lui fournir des satisfactions psychologiques, des motivations, qui lui permettent d’y vivre et d’y travailler efficacement. Dans une multitude de cas, ce conditionnement a déjà atteint un point total de dépendance; cet état de conformisme soumis est salué comme la suprême libération de l’homme.

Mais… libération de quoi?

Unanymous vs Ellul

consectetur dictum nunc ut ut efficitur. porta. dapibus id, non Aenean luctus