orpiment

Mélancholia – La bile noire

C’est  une vision dramatique de l’humanité, de l’inconscient, du rêve,… C’est un questionnement intime sur le passé, sur la mémoire, le refoulement, la culpabilité, la perte, l’abandon.

Métamorphoses

De jeunes femmes et de jeunes hommes, allongés, étirés, souvent androgynes.
Un travail de précision entre le blanc et le noir. Je suis fasciné par la sculpture et l’orfèvrerie, et j’essaie tant bien que mal d’emmener de la matière dans la chair de la feuille sur laquelle va se graver le dessin, réalisé sans esquisse.

Frames

Des corps nus posent à travers des formes géométriques. Ces formes fonctionnent comme premier cadre. Le deuxième est celui du viseur de l’appareil photo de l’artiste. Les poses prises par les corps sont en parfaite harmonie avec la géométrie des formes. Rigueur et force s’opposent à la douceur.

Mood shape

Mon art, c’est celui du doute et l’incertitude de son importance ou de son inutilité. Là où le bien et le mal se mélangent pour former un constat, qui n’est jamais qu’une vision «dite» à un instant donné.

Série noire

Nous revoilà seuls, face au Temps qui ne file plus.
C’est désormais nous qui courons.
Pour fuir et survivre
Pour célébrer la Liberté.
Nous sommes des animaux inquiets, mais nous pouvons enfin respirer.
Ne fixe pas ce Soleil qui t’enserre, qui t’étouffe, qui te désoriente.
Regarde plutôt les Ombres danser.
Elles sont angoissantes, mais tu danses avec elles.

Fragments d’expositions

Produite à partir du corps humain au plus près de ses sensations, la peinture peut faire de la vie quelque chose de vertigineux.
Cela relève de quelque chose en nous qui est insaisissable et sans limites précises.
Comprendre passe d’abord par se laisser prendre. On ne sépare pas un homme de ses affects, de ses empathies et de ses souvenirs.
Toute hypothèse en ce domaine peut être remise en question, modifiée et développée un jour par des expériences inattendues, des intuitions,
ou tout simplement le temps duplice qui fait en chacun de nous son œuvre.

Paris by night

Sept années à arpenter les trottoirs et les alcôves de Pigalle…
Sept années à partager la vie et les confidences de créatures noctambules et tellement humaines…

Nullam pulvinar eleifend odio fringilla vel,