orpiment

Série noire

Thibaut Bonhomme

Nous revoilà seuls, face au Temps qui ne file plus.
C’est désormais nous qui courons.
Pour fuir et survivre
Pour célébrer la Liberté.
Nous sommes des animaux inquiets, mais nous pouvons enfin respirer.
Ne fixe pas ce Soleil qui t’enserre, qui t’étouffe, qui te désoriente.
Regarde plutôt les Ombres danser.
Elles sont angoissantes, mais tu danses avec elles.

Explorez des univers similaires :

sed commodo Phasellus eleifend dolor. Lorem Aenean ut in